Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 16:50


Quand, il y a plus de deux ans, nous nous sommes installés dans notre nouvelle maison, nous avions sans le savoir, des locataires improvisés : un couple de tourterelles turques.

Pour une raison inexpliquée, malgré leur décollage poussif, leur vol incertain et leur stupide cri d'alerte lors de l'atterrissage (certainement pour dire "Attention je me pose, attrapez-moi !") aucun de ces volatiles ne s'est fait estourbir par un de nos chats. Cela n'a pas du passer loin à certains moments au vu des plumes trouvées sur le sol de la cour...

L'an dernier, au mois d'Août, le couple à décidé de construire un nid dans l'arbre juste en face de la fenêtre de notre chambre. Je pensait que leur aptitude à voler était la principale carence de nos amies tourterelles, mais en fait non, leur méthode pour faire les nids est encore pire : quelques brindilles vaguement entassées, et hop, la femelle couve.

On dit "cervelle d'oiseau", celui qui a inventé cette sentence devait bien connaître les tourterelles car la femelle à couvé pendant trois semaines un nid... vide : elle avait oublié de pondre.

Un gros orage de la fin de l'été a détruit le nid. Enfin, le truc qui leur servait de nid, et elles ont abandonné.

Mais elles ne sont pas allés loin, véritable réveille-matin vivant, qui, dès la première lueur du jour se répand en "Krou-Krou-Rou", "Krou-Krou-Rou","Krou-Krou-Rou", pendant des heures et sans aucune variation.

Mais, cette année elles se sont montrées plus futées : elles ont entassé quelques brindilles sous l'avant toit de la maison, sur le sommet d'un pilastre, à 10 mètres de haut, bien au sec, hors de la portée des chats, et commencé à couver. Peut être ont elles pensé à pondre cette fois ci ?

Partager cet article

Repost 0
Didier Guillion - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Didier+Guillion 22/05/2009 17:36

A cause de leur accent ... ;)

Non, malheureusement, la tourterelle local a quasiment disparu au détriment de cette espèce, peu futée mais grande reproductrice.

Cordialement

Pascale 21/05/2009 21:29

Comment savez-vous qu'il s'agit de tourterelles ... turques ?