Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 20:55

dartdart2010-01Ce week-end avait lieu le Festival de théâtre de rue de Verdun-sur-Garonne (82). C'est à une trentaine de minutes de Toulouse. Il faisait beau, cela commençait le samedi, nous nous y sommes pointé le dimanche, vers midi, en famille, pour voir. Je vous livre ici mes impressions.
Déjà, si un ami ne m'avait pas indiqué l'évènement, je l'aurais manqué. Aucune affichage sur Toulouse, pas d'annonce dans les quotidiens régionaux, aucun affichage en dehors du village, ils veulent se cacher ou quoi ? Ce serait dommage...
Première surprise, le lieu est magnifique, on y reviendra hors festival. On sent que l'organisation est rodée et que l'intention est d'offrir un long moment de plaisir à toute la famille. Malgré le soleil qui cognait, des tentes étaient prévus, ainsi qu'une restauration sur place (bon, faudra tout de même revoir la cuisson de vos frites les gars, et viser un peu plus de diversité dans les menus). Mais c'est chaleureux, tout le monde est souriant, et ce n'est pas un sourire MacDo, les bénévoles donnent vraiment l'impression de se faire plaisir. Cela fait penser à un mini-Aurillac.
Rapide collation, premier spectacle.
Et là boum, du bon, du lourd, du vrai, "L'illustre Quincaille" de la Compagnie Rends toi Conte. Les fistons scotchés. Et les grands aussi. Ca bouge, ça transpire, ça raconte, ça passionne.
dartdart2010-02On en sort le sourire au lèvres, les pieds qui trépignent, avec une seule question, il y a quoi après ?
Après, c'est musique. Contrairement à Aurillac, 100% théâtre, un kiosque à musique permet d'alterner théâtre et musique. Là, chanson à texte, les fistons ne suivent plus. Pas grave, normal, ils sont trop petits et puis ils ont plein de jeux juste à coté. Et nous, parents, tout en gardant un oeil en coin pour les surveiller, on se régale.
Avec le groupe Garance entre autre.
dartdart2010-03Que du bonheur.
Après on se déplace de quelques centaines de mètres sous l'ombre des grands platanes du boulodrome avec la Compagnie Steppe Théâtre. C'est un spectacle équestre.
Les chevaux sont magnifiques.
dartdart2010-04Les fistons adorent, les parents moins, une certaine impression de "déjà-vu" dans le jeu des acteurs.
Juste après, au même lieu, un espèce d'hurluberlu, professeur en rêve. Mais c'est très étroit. On envoie les enfants s'assoir devant, quelques photos, mais la foule est trop dense, le cadre trop resserré, on ne voit rien de derrière.
dartdart2010-05Alors on manque le spectacle. Mais pour les fistons, le meilleur de la journée. Nous leur faisons confiance, ils en parlent encore.
Nous revenons dare-dare pour voir "Papa est fatigué" de la musique pour les enfants, très bonne initiative, mais il y a des problèmes techniques, les enfants aussi sont fatigués, alors ils décrochent au bout de 10 mn et retournent aux jeux. Ils n'arrivent pas à comprendre la différence entre un calage son et un spectacle.
"Pourquoi ils s'arrêtent ?"
dartdart2010-07Dommage pour eux, cela avait l'air chouette.

Puis, la pause, deux groupes de rock/folk, d'excellente qualité, avec un bon gros son qui déchire et un bon feeling. Le grand fiston, collé au premier rang et nous derrière...
dartdart2010-06
Juste après, place de l'église, "Stradda je t'aime, des Treforts"  on se régale, les enfants aussi, pendant la première partie. J'éclate très, très, très rarement de rire devant un spectacle, mais là c'est arrivé.
dartdart2010-08Mais après cela vire dans des discussions loooongues avec une actrice (complice) dont on n'entend pas le moindre mot. Et qui reçoit une gifle. Très perturbant. De longues explications à fournir à nos mioches. "Pourquoi ils n'ont pas continué avec le fouet et le fusil ?" Je dois avouer que j'ai un peu décroché aussi, et à voir mes voisins je n'était pas le seul.

Puis c'était Caprice de Diva, sous la Halle. Certainement très beau, je ne puis poser de critique. J'étais
mal placé. Mais pour les fistons cela à été long, trop long. " Elle fait quoi la dame ?", "Quand va t'elle monter sur la corde ?" Peut être que la soirée arrivant, cela devient plus artistique et moins tout public ? C'est normal, il en faut pour tous les gouts.

Alors nous sommes rentrés chez nous. Mais, en tout cas, une fabuleuse journée, à l'an prochain !

Partager cet article

Repost 0
Didier Guillion - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

TELOS 26/05/2010 08:02


un plein de vie et de partage