Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 15:56
Confiture de Sangria

Pendant plusieurs siècles, la confiture a été un produit de luxe, que l'on vendait chez les apothicaires, les "pharmacies". Le principe de base est simple : porté à ébullition dans du sucre, les légumes, fruits, herbes, voyaient leur champignons (moisissures) et bactéries détruites et cela assurait une conservation pendant plusieurs mois. Le sucre à haute dose est un antiseptique naturel, c'est bien connu.

Au 19ème siècle la production industrielle massive de sucre à partir de la betterave a transformé le sucre en matière démocratique, accessible à tous. La confiture que nous connaissons est issue de là.

C'est donc en fait assez récent.

Début 20ème, "confiture" signifiait"fruit confit" c'est à dire que l'on devait retrouver le fruit entier au final dans le résultat, sinon c'était de la marmelade. De nos jours, pour une raison qui j'ignore, "marmelade" veut dire, en France : "marmelade d'agrumes".

Alors peut-on fait de la confiture à partir de tout ?

Je dirais: "Presque, et d'autant plus quand c'est sucré au départ".

Donc, il y a quelques semaines, je me suis retrouvé avec un surplus de Sangria. Alors, pourquoi ne pas en faire de la confiture ?

Pour 4 pots :

1 kg de fruits de la Sangria (pomme, orange)

1 litre de vin de la Sangria (vin rouge de bordeaux, sucre, épices)

1,100 kg de sucre

1cc d'agar agar

Cuire à 106°C feu modéré (2h)

Mixer.

Ajouter l'agar dilué dans de l'eau chaude

Reporter à 106°C.

Mettre en pot et laisser vieillir quelques mois avant de tester.

En fait c'est le goût du raisin qui est prédominant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires