Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 17:03


Je voulais faire des tartelettes aux amandes et je suis parti d'une recette glanée sur l'Internet. Hélas, elle était complètement erronée avec des temps de cuisson et des proportions bidons. Résultat, c'était trop cuit et limite immangeable (mauvais coté de la limite)

Le problème des tartelettes c'est qu'il faut cuire la pâte à blanc sans que les bords ne se rétractent. Chemiser chacun des petits moules et y placer des haricots secs me semblait trop compliqué. Après avoir ruminé la question quelques temps, j'ai expérimenté une solution maison : l'empilage.

Pour 12 tartelettes, il faut :

 

Une pâte sablée.
1 oeuf
75 g de sucre
50 g crème fraîche épaisse
50 g de poudre d'amande

Faire mousser l'oeuf et le sucre. Rajouter la crème fraîche et la poudre d'amande.

Garnir les moules avec la pâte
 

Et bien la serrer sur les bords
 

Empiler soigneusement les moules
 

Et placer un poids sur le dernier que l'on laisse vide.

Faire cuire à blanc une quinzaine de minutes, 180°C

Garnir avec l'appareil à l'amande.
 

Enfourner 8 minutes à 180°C.

Laisser refroidir, démouler.

Conclusion :  cela n'entre pas au top 5 de mes recettes de petits biscuits, mais avec le thé, cela doit être pas mal du tout...

Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 15:55

Encore une recette Marocaine. Elle se fait à la machine à pain sur une base de levain liquide Kayser. L'originalité est de remplacer une partie de la farine par de la semoule fine et de façonner de petits pains individuels.

Il faut pour 16 petits pains :
370 g de farine T55
130 g de semoule fine
100 g de levain liquide Kayser
1 cc d'Alsa Briochin
2 cc de sel
230 g d'eau en bouteille

Le tout dans la MAP et hop ! Programme pétrissage et levée. A la sortie de la machine, découper la pâte en 16 et bouler. Laisser lever 30mn au tiède.
Préchauffer le four à 240°C, mouiller délicatement les boules et les saupoudrer de semoule.
Cuire 22 mn avec un coup de buée.
Résultats, de petits pains à la croûte croustillante et à la mie bien blanche.

Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 16:25


Un grand classique qui ne résiste que quelques heures face à des accros au chocolat. En plus, c'est quasiment immanquable, alors pourquoi se priver ! Attention, les proportions de la recette sont pour un très grand gateau, de 1,2 kg.

Ingrédients
250g de beurre mou
435g de sucre en poudre

325g d'oeufs (approximativement 6)

435g de farine (type 55)
11g de levure chimique (1 sachet)

110g de lait

50g de cacao en poudre (genre Van Houtten)
1cs de vanille liquide
moule à cake de 30cm

Mettre le lait dans un bol et le chauffer 40 secondes au micro-onde. Délayer le chocolat en poudre avec un fouet. Laisser refroidir.
Mélanger le beurre avec le sucre en poudre.
Mélanger les oeufs.
Mélanger la farine et la levure. Tamiser le tout.
Ajoutez un tiers des oeufs et un tiers de la farine/levure au beurre/sucre. Bien incorporer.
Recommencer trois fois.

Quand le tout est bien homogène, vous obtenez environ 1400g d'appareil que vous séparez en deux : 500g et 900g.
Dans les 900g ajoutez la vanille liquide et mélangez. Séparez en trois parties égales.
Dans les 500g ajoutez le chocolat/lait et mélangez. Séparez en deux parties égales.
Beurrez grassement le moule.
Commencez par une couche d'appareil à la vanille que vous lissez bien. Une couche de chocolat, une couche de vanille, dernière couche de chocolat, dernière couche de vanille. Vous obtenez donc cinq couches.

Enfournez à 170°C pendant 1h20-1h30. Une pique plantée dans le gâteau doit ressortir sèche.

Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 19:10


Comme je partage mes journées entre mon Macintosh et ma cuisine, il m'est arrivé de ne pas entendre le "bip" de mon four et de louper une fournée de pain.

Alors j'ai déniché le programme de M Galmel, "Minuteur",  qui permet d'être prévenu quand un temps donné est écoulé. C'est très bien fait, simple à utiliser et avec cet outil, pas question d'oublier quelque chose dans le four ! Je le recommande...

Repost 0
Didier Guillion - dans Humeur
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 16:13


C'est assez paradoxal : dans la famille nous adorons le poisson mais nous ne savons pas le cuisiner. Oh ! Il y a bien la fameuse recette familiale de la "Lotte à l'Armoricaine" que je mettrait au propre un de ces jours, mais sinon, je me limite en général aux filets de merlan à la poêle ou aux pavés de saumon en papillote. J'évite de plus en plus les bâtonnets de poisson surgelés, que l'on appelle "poisson d'écluse" chez nous.
Et de fait, il y très peu de poissonneries dans notre ville mise à part les superbes étals du marché Victor Hugo.
Donc, si vous voulez de vrais recettes élaborées, je vous renvoie sur le blog "la cuisine de la mer", une référence du genre.

Je me permet toutefois de publier un de mes classiques, le Merlu Mayonnaise. Simple, rapide, à servir froid avec une sauce mayonnaise maison.

Pour 4 personnes :
2 beaux merlus, poids total 1kg

2 cubes de court-bouillon
gros sel
herbes de Provence

Pour la mayonnaise :
1 jaune d'oeuf
1cs de moutarde
huile d'arachide
un filet de jus de citron (optionnel)
sel, poivre du moulin.

Faire vider les merlus par votre poissonnier.
Mettre à chauffer une grande quantité d'eau salée, avec les deux cubes de court-bouillon et une grosse pincée d'herbes de Provence.

Quand l'eau bout, y plonger les merlus.
A la reprise de l'ébullition, couper le feu et laisser à couvert 20 mn.
Sortir les merlus, laisser refroidir, peler les poissons et détailler les filets que l'on place au frais.

Pour la mayonnaise :
Incorporer la moutarde au jaune d'oeuf et laisser reposer une bonne demi-heure à température ambiante. Ajouter peu à peu l'huile en tournant avec une cuillère en bois.

A la fin, saler, poivrer. Et éventuellement, ajoutez un filet de jus de citron.

Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 16:22


Ah! Les brownies, croustillants sur le dessus, bien moelleux en dedans et très "chocolat". Une recette qui a toujours son succès à l'heure du goûter. Et simplissime à réussir.

Il faut :

400 g de chocolat pâtissier noir
225 g de beurre
225 g de sucre en poudre
125 g de farine
1 sachet de 11g de levure chimique
3 oeufs
150 d'amandes ou de noisettes
1 moule rectangulaire 20cmx25cm

Casser le chocolat en morceaux, couper le beurre en cubes et placer le tout 3mn au micro-onde en remuant une ou deux fois.

Tamiser la farine avec la levure, ajouter le sucre, bien mélanger. Faire un puits et y casser les oeufs.
 

Travailler au fouet.


Le beurre et le chocolat ont fondus et ont légèrement refroidi.

Incorporer au premier appareil.

Concasser grossièrement les noisettes ou les amandes.

Les ajouter.

Chemiser soigneusement le moule avec du papier aluminium.

Y verser l'appareil et homogénéiser.

Cuire 35mn à 180°C.

Un cure dent planté doit ressortir sec.
Laisser refroidir et découper en cubes.

Repost 0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 16:51


Une recette de ma tantine Françoise, elle fait fureur à l'apéritif sur de fines tranches de pain frais bien croustillant.
Comme je suis un gros fainéant, je l'ai simplifiée.
Si vous ne supportez pas les olives, les anchois ou l'ail, passez votre chemin !
D'un autre coté, mes fistons disent ne pas aimer les olives et les anchois, mais ils se jettent sur la tapenade comme la misère sur le peuple...
Et ils sont tout dépité quand je leur dit ce qu'il y a dedans.
 
Il faut :


Une boîte d'olives noires dénoyautées (olives à l'eau, pas à la grecque) poids égoutté 170g.
2 cs de câpres
8 filets d'anchois à l'huile
3 gousses d'ail (chance, j'ai de l'ail rose frais de Garonne !)
1 grosse pincée d'herbes de Provence
1 petit verre d'huile d'olive de bonne qualité
sel, poivre du moulin.

Placer le tout dans un cul de poule, sauf l'huile.

Mixer.

Un petit verre d'huile d'olive.

Mixer encore quelques secondes.

Verser dans un bocal et placer au réfrigérateur.

La tapenade se conserve plusieurs jours et est encore meilleure si l'on attends un peu.
Servir accompagné de fines tranches de pain frais, chacun fait sa propre tartine.

Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 16:22


Pour l'instant, des différentes recettes de muffins que je suis en train de tester, les muffins aux myrtilles l'emportent haut la main. Je soupçonne que c'est le coté acidulé de la baie qui apporte ce petit plus. Je vais donc tenter des muffins aux framboises.

Ingrédients pour 15 muffins.

Pour l'appareil sec :
260 g de farine
160 g de sucre roux
1 pincée de sel
2 cc de levure chimique

Pour l'appareil liquide :
120 g de lait
100 g de beurre
2 cs d'eau de fleur d'oranger
2 oeufs
50 g de gelée de framboise

Pour la garniture :
200 g de framboises entières surgelées

Préchauffer le four à 200°C.
Mélanger la farine tamisée, la levure, le sucre, le sel.

On obtient l'appareil sec.

Faire fondre le beurre dans le four, ajouter le lait, la fleur d'oranger, les oeufs. Battre.

Ajouter la gelée de framboise.

On obtient l'appareil liquide.

Incorporer rapidement l'appareil liquide à l'autre.

Les framboises sont encore congelées donc moins fragiles.

Ajouter les framboises et mélanger délicatement.

Verser l'appareil dans les moules en laissant 1cm de libre.

Cuire 20 mn à 200°. Un cure dent piqué doit ressortir sec.

Laisser refroidir, démouler.
Verdict : deuxième place, juste derrière les Muffins aux Myrtilles.

Repost 0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 17:43

Ce Dimanche se déroulait dans notre ville la Festa' Vélo. La fête du vélo. Malgré nos craintes, le temps était clément.
Une horde sauvage de cyclistes d' âges très divers (de 5 à 90 ans) mais d'une égale bonne humeur, a envahi les rues du centre de Toulouse pour un parcours de 15km.
Le service d'ordre, épaulé par l'équipe VTT de la Gendarmerie a parfaitement sécurisé le parcours.
Je ne sait combien nous étions, peut être deux cent ? En tout cas nous sommes même arrivés à créer dans une petite rue, le premier embouteillage de vélos !

Le jardin Raymond VI était notre point de ralliement avec des stands pour boire, manger un morceau et s'informer sur les alternatives douces à l'automobile.
On pouvait même pédaler pour mixer son jus de fruit, je me suis plié au jeu...


Et puis il y avait des vélos incroyables, vélos couchés, tandems verticaux, et de fabuleux vélos américains que l'on conduit comme des choppers.


Merci à l'association Vélo Toulouse pour cette journée !

 
Repost 0
Didier Guillion - dans Humeur
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 16:45

Un nouvel orage a sévi hier vers 18h. Pas de grêlons comme le 26 mai dernier mais une pluie diluvienne qui à transformé les rues en véritables torrents.
L'eau est montée au raz des aérations de la cave, à quelques centimètres prêt nous étions inondés. Heureusement, cette fois ci, les automobilistes ont levé le pied et nous ont épargnés les vagues.
Depuis la fin mai nous avons fait passer des vitriers pour la réparation de la marquise, perforée en plus de 15 endroits.
L'un nous avait dit que, bien sur, les vitrages armés ne se faisait plus depuis des années.
Un autre que c'était ce qu'il nous recommandait, mais bien sur, impossible de faire une découpe en écaille de poisson.
Le troisième aucun problème pour des vitrages armés avec des découpes arrondies...
Repost 0