Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 16:20


Vous aimez les anchois ? Moi oui ! Alors voici une recette Suédoise, mais qui se propose également volontiers sur les tables Finlandaises :
"La tentation de Jansson".
Un genre de gratin Dauphinois aux oignons et au poisson, simplissime à mettre en oeuvre.

Ingrédients pour 4 personnes :
800 g de pomme de terre
280 g d'oignons
60 g de filets d'anchois à l'huile
200 ml de crème fraîche liquide
poivre du moulin
beurre
chapelure

Eplucher les pommes de terre et les découper en frites.

Eponger les anchois.
Couper les oignons en fines rondelles.

Faire revenir les oignons avec un peu de beurre dans une poêle.
 

Beurrer un plat.
Disposer une couche de pommes de terre (un tiers).

Ajouter la moitié des oignons et des anchois grossièrement tronçonnés.

Recouvrir avec le deuxième tiers de pomme de terre

Ajouter le reste d'oignons et d'anchois.

Disposer le dernier tiers de pommes de terre, poivrer, tasser un peu.

Verser la crème jusqu'à ce qu'elle affleure la base de la couche supérieure de pommes de terre.

Ajouter la chapelure.

Enfourner une heure à 220°c jusqu'à ce que les pommes de terre soit cuites. 

Finir éventuellement par quelques minutes de grill pour dorer la chapelure.

 

Repost 0
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 16:36

Aujourd'hui, longue balade en forêt, et surprise au détour du chemin, une amanite panthère parfaite, un modèle du genre.

Elle pourrait trôner sans complexe dans la devanture d'une pharmacie à l'automne.

Et non, je ne publierait pas de recette avec !

Repost 0
Didier Guillion - dans Humeur
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 17:04

Dès l'arrivée des premières tomates, c'est un plat qui revient souvent sur notre table en accompagnement de poisson par exemple.

Pour 4 personnes :

4 tomates
une gousse d'ail
huile d'olive
herbes de provence
chapelure
sel, poivre


Laver les tomates et les couper en deux. Les placer sur une plaque de cuisson.

Eplucher la gousse d'ail, la couper en deux et retirer le germe qui est indigeste.

Hacher menu et saupoudrer les tomates. Un filet d'huile d'olive.

Saler, poivrer, saupoudrer d'herbes de provence,recouvrir de chapelure.

Enfourner 45 mn à 180°C.

 

 

Repost 0
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 16:28


J'ai emprunté à la bibliothèque le livre de Cyril Lignac, "Chef la recette". Et bien, c'est pas mal du tout ! C'est très détaillé avec des photos qui montrent pas à pas ce qu'il faut faire et plein de petites astuces dans la marge.

J'ai essayé une de ses recettes que j'ai un peu adapté à ma façon, en fonction des produits frais que l'on trouve en ce moment sur le marché. J'ai diminué la quantité de viande, 200 g par personne cela fait beaucoup à mon avis... Mais j'ai conservé la quantité d'épices, on y gagne en goût.

La même journée j'ai également testé son "Saumon aux aubergines et mangues avec sa brochette de tomates cerises". Fameux ! Je ne publierait cependant pas cette recette car je l'ai faite tel quel sans y apporter aucun changement intéressant.

C'est pour 4 personnes.

Pour les steaks :

400 g de viande de boeuf hachée
1 oignon frais
1 bouquet de persil
2cc de paprika
2cc de cumin
1cs d'huile d'olive
Sel, poivre

Hacher finement l'oignon, grossièrement le persil et mélanger soigneusement le tout : viande, oignon, persil, épices, huile d'olive, sel, poivre. N'hésitez pas, allez y avec vos mains !

Façonner des steaks : on fait une grosse boule bien serrée (comme une boule de neige) que l'on aplati. L'astuce est d'obtenir un steak haché environ deux fois plus épais que ceux des bouchers. L'extérieur sera bien brun et l'intérieur encore rouge.

Les faire cuire sur les deux faces dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. 

Pour la sauce :

1 oignon frais
1cs d'huile d'olive
80 g de crème fraiche liquide

Couper l'oignon en deux puis en tranches très fines, caraméliser dans l'huile d'olive en remuant souvent et ajouter la crème fraîche, laisser réduire.

Déposer un peu de la sauce sur chaque steak. Servir sans attendre.

Repost 0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 15:51


Les crevettes c'est un peu comme les artichauts. On en a plus dans l'assiette quand on a fini de manger que quand on a commencé !

Comme la recette de Crevettes Sautées au Gingembre nous a laissé sur les bras une belle quantité de têtes et carapaces, nous allons en faire une bisque...

Il faut :
 

- Les restes d'épluchages de 500 g de grosses crevettes
- 1 échalote
- 1 carotte
- 200 g de poisson blanc, merlan par exemple.
- 1 cube de bouillon de volaille
- 1 petite boîte de concentré de tomate
- 2cs de crème fraîche
- huile d'olive
- 500cc d'eau

Dans une casserole, faire revenir l'échalote finement émincée dans un filet d'huile d'olive.
 

Ajouter la carotte découpée en petits morceaux. Laisser cuire quelques minutes.



Ajouter les restes de crevettes. 

Faire rosir, toujours à feu vif et en remuant.

Ajouter la sauce tomate, le cuve de bouillon, le poisson blanc, l'eau.

Porter à ébullition.

Laissez cuire 30 mn à feu doux.

Mixer au plongeur.

Filtrer au chinois

Ajouter la crème fraîche et mixer pour homogénéiser.

 

Repost 0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 16:52

Voici une recette d'origine Thaï qui me plaît tout particulièrement. Un riz blanc Basmati l'accompagne merveilleusement.

Pour 4 personnes :
 

500 g de grosses crevettes congelées
5 oignons nouveaux
1 gousse d'ail
1/2 cs de gingembre frais rapé
1 cs de miel
1 cs de sauce soja
huile d'arachide

Décongeler les crevettes et les décortiquer
 

Peler les oignons en gardant une partie de la tige verte.



Les émincer.

Couper la gousse d'ail en deux, retirer le germe, l'écraser avec un presse-ail.

Peler le gingembre, le râper finement.

Mélanger la sauce soja et le miel.

Faire chauffer un peu d'huile dans une poêle.

A feu vif, faire revenir l'ail, les oignons, le gingembre pendant quelques secondes.

Ajouter les crevettes.

Et laisser cuire jusqu'à ce qu'elles soient roses.

Ajouter la sauce soja et le miel, laisser laquer en remuant.

Le seul problème de cette recette, c'est qu'il reste çà :

Tout un plat de têtes et de carapaces de crevettes. C'est un peu dommage.

Heureusement, j'ai une recette miroir qui va permettre de les utiliser pour en faire une Bisque de Crevettes.

 

 

 

Repost 0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 16:50


Quand, il y a plus de deux ans, nous nous sommes installés dans notre nouvelle maison, nous avions sans le savoir, des locataires improvisés : un couple de tourterelles turques.

Pour une raison inexpliquée, malgré leur décollage poussif, leur vol incertain et leur stupide cri d'alerte lors de l'atterrissage (certainement pour dire "Attention je me pose, attrapez-moi !") aucun de ces volatiles ne s'est fait estourbir par un de nos chats. Cela n'a pas du passer loin à certains moments au vu des plumes trouvées sur le sol de la cour...

L'an dernier, au mois d'Août, le couple à décidé de construire un nid dans l'arbre juste en face de la fenêtre de notre chambre. Je pensait que leur aptitude à voler était la principale carence de nos amies tourterelles, mais en fait non, leur méthode pour faire les nids est encore pire : quelques brindilles vaguement entassées, et hop, la femelle couve.

On dit "cervelle d'oiseau", celui qui a inventé cette sentence devait bien connaître les tourterelles car la femelle à couvé pendant trois semaines un nid... vide : elle avait oublié de pondre.

Un gros orage de la fin de l'été a détruit le nid. Enfin, le truc qui leur servait de nid, et elles ont abandonné.

Mais elles ne sont pas allés loin, véritable réveille-matin vivant, qui, dès la première lueur du jour se répand en "Krou-Krou-Rou", "Krou-Krou-Rou","Krou-Krou-Rou", pendant des heures et sans aucune variation.

Mais, cette année elles se sont montrées plus futées : elles ont entassé quelques brindilles sous l'avant toit de la maison, sur le sommet d'un pilastre, à 10 mètres de haut, bien au sec, hors de la portée des chats, et commencé à couver. Peut être ont elles pensé à pondre cette fois ci ?

Repost 0
Didier Guillion - dans Humeur
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 16:27


Comme ma tentative précédente de Muffins aux Raisins avait eut un petit succès et qu'il me reste des myrtilles dans mon congélateur, (récoltées au peigne au dessus de l'Etang de l'Hers, vallée de Massat),

je décide de me lancer dans des Muffins aux Myrtilles...

Je pressent que la myrtille sera moins sucrée que les raisins secs, donc j'augmente un peu la quantité de sucre et pour expérimenter, opte pour du sucre roux. Je n'ai toujours pas de moule adéquat, je réquisitionne mes moules à cannelés.

Ingrédients pour 12 muffins :

260 g de farine 
160 g de sucre roux
1 pincée de sel
2 cc de levure chimique 
2 oeufs 
120 g de lait 
100 g de beurre 
2 cs d'eau de fleur d'oranger
200 g de myrtilles

 

A noter que l'on peut remplacer le beurre, par le même poids d'huile de tournesol...

 

Préchauffer le four à 200°C.

Mélanger la farine tamisée, la levure, le sucre, le sel. 

Faire fondre le beurre dans le four, ajouter le lait, la fleur d'oranger et les oeufs. Battre.
 

Incorporer rapidement l'appareil solide à l'autre.

Ajouter les myrtilles et mélanger délicatement. Elles sont encore gelées donc moins fragiles.

Verser l'appareil dans les moules à cannelés en laissant 1cm de libre.

 

Cuisson 20 mn à 200°. Un cure dent piqué doit ressortir sec.

 

Laisser refroidir, démouler.

J'ai eut droit à deux pouces en haut, les fistons ont adorés !

Repost 0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 16:29

Comme j'ai déniché de belles tranches de thon bien frais, j'ai improvisé une recette...
Pour 4 personnes :
600 g de thon en tranches
1 citron
8 cs de sauce soja
4 cs d'huille d'olive
1 échalotte
beurre

4 heures à l'avance, faire une marinade avec le jus du citron, la sauce soja, 2cs d'huile d'olive et l'échalote émincée finement.
Débarasser le thon de la peau et des cartilages.
En napper le thon et placer le tout au réfrigérateur, retourner de temps en temps.

Retirer le thon de la marinade, l'éponger.

Dans une poêle, faire fondre une noix de beurre dans un peu d'huile d'olive (l'huile va empécher le beurre de noircir), cuire le thon sur les deux faces à feu vif.

J'a légèrement nappé les steaks de thon de sauce "caviar de tomate à l'ail " réchauffée et accompagnés de Salicornes poêlées au beurre

 ainsi que de tomates à la Provençale.

Le thon avait gardé tout son moelleux... 

Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 15:53


Une machine à pain, cela ne sert pas qu'à faire du pain, en cherchant bien, vous verrez qu'il y a un programme "Confiture" par exemple...
Nous allons détourner ce programme pour faire du riz au lait !
J'adore le riz au lait. Dans ma famille on le déguste traditionnellement avec de la confiture de figue maison.
Mais, à la casserole, il faut faire le pied de grue pour ne pas que le lait attache et ce, en remuant pendant toute la cuisson.
A la MAP, cela se fait tout seul.
Le point important, c'est le riz, il faut du riz rond.

Ingrédients :

200 g de riz rond
1 litre de lait entier
100 g de sucre en poudre
3 cs de vanille liquide

On rince soigneusement le riz à l'eau froide, et hop ! Tout dans la map...
On lance le programme confiture (Jam).
Quand c'est fini, on verse dans un plat et on laisse refroidir.
Rincer aussitôt la cuve.
Peut on imaginer plus simple ?

Une variante, si l'on ajoute deux cuillères à soupe de cacao non sucré en poudre, on obtient un riz au lait chocolaté...

Repost 0