Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 13:17

On lit parfois dans les bouquins de cuisine, "les merveilles, parfois appelées oreillettes ou bugnes...". Halte là ! Objection votre honneur !

Comparer une oreillette à une bugne, c'est comme confondre un choux à la crème et un millefeuilles.

Quand j'était petit, ma grand-mère me faisait des oreillettes. De grands biscuits tout plats, rectangulaires, avec plein de grosses bulles croustillantes, saupoudrés de sucre. Ce genre de petits gateaux dont on est incapable de dire s'ils se conservent ou non, car ils sont liquidés dans la journée. 

Depuis plusieurs mois, je recherche la recette et j'essaie systématiquement toutes celles qui me semblent s'approcher de mes souvenirs.

Les bugnes, c'est excellent, mais aucun rapport...

Sur le site de Sartan83, j'ai déniché la semaine dernière une recette qui était presque la bonne, mais pas encore cela. Au passage cela m'a permis de découvrir son excellent blog, donc ce n'était pas inutile.

Mais hier, sur le site d'actu provence, je suis enfin tombé sur LA recette (très proche de celle de Sartan83 d'ailleurs) et je vous la livre...

Comme je suis un gros fainéant, j'en ai profité pour l'adapter à la machine à pain, si vous n'avez pas de MAP, le pétrissage à la main va s'imposer, comptez bien 20 mn...

 

Il faut, pour 24 oreillettes :

320 g de farine (je prends la T55 que j'utilise pour mon pain)

2 gros oeufs

40 g de sucre

2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

1 cuillère à soupe d' arôme citron (si vous utilisez de l'extrait quelques gouttes)

1 cuillère à soupe d' arôme vanille (si vous utilisez de l'extrait quelques gouttes)

1  pincée de sel

30 g de beurre

sucre glace.

 

Et oui, il n'y a pas de levure du tout, ce n'est pas un oubli et c'est même cela l'astuce...

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.

Le tout dans la MAP, et hop ! Programme "Pâte", 20 minutes de pétrissage et 1 heure de levée. Rectifiez éventuellement en ajoutant de la farine ou un peu d'eau, (mon TH est de 60), cela doit former une boule bien lisse et relativement ferme.

A la fin du programme, laissez encore 1 heure, soit 2 heure en tout de repos.

Si vous n'avez pas de MAP, pétrissage d'au moins 20 mn à la main, et repos de deux heures, au tiède, sous un torchon.

Abaissez la pâte très finement, moins d'un millimètre, au rouleau, sur le plan de travail fariné. Vous devez voir votre main à travers. (très important) 

Découpez des rectangles,

 et faites cuire à la friteuse à 180°, 45 secondes par face, jusqu'à ce que les oreillettes soient légèrement dorées. Procédez par petites quantités, 3-4 à la fois


Quand elles sont cuites, laissez les s'égoutter quelques minutes sur du papier absorbant.

Saupoudrez de sucre glace.

 

Les fistons sont en train de se régaler en ce moment, et le grand, la bouche pleine, a juste levé son pouce vers le haut. Bon signe. 

 

Repost 0
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 16:41

Dans le Sud-Ouest on trouve, sur les marchés, des petits biscuits triangulaire très anisés et peu sucrés, les Jeannots. Très souvent, ils sont proposés en trois duretés différentes, dur, très dur et extrèmement dur. C'est un vrai biscuit (cuit deux fois), un échaudé : la première cuisson se fait dans l'eau bouillante (comme un gnocchi), la deuxième au four.


Les échaudés datent du Moyen Age, la première référence date de 1202, c'est dire... 

Plus d'infos ici : Les échaudés.

Ils sont très facile à réaliser et quel bonheur que cette délicieuse odeur d'anis dans toute la maison !

Il faut :
500 g de farine T55 (la farine rude, la moins chère, au bas du rayon)
75 g de sucre
2 oeufs
1 cs d'huile d'arachide
1/2 cc de sel
1/4 de sachet de levure chimique
2 cs d'anis vert en grain
1/2 verre de lait

Faire tremper l'anis quelques minutes dans de l'eau tiède et l'égouter.
Mélanger les ingrédients et rajouter le lait de manière à former une pâte ferme. (Environ 20mn de pétrissage)
Laisser reposer une heure sous un torchon.
Abaisser la pâte à 1 cm.
Découper en triangles
Faire chauffer une grande quantité d'eau dans une marmite.
Echauder dans l'eau bouillante : le triangle remonte à la surface quand il est cuit.
Egouter sur un torchon
Cuire au four 30mn, sur plaque à 190°c, chaleur tournante.

Voici quelques photos des étapes intéressantes. Cette fois ci, j'avais doublé les quantités.

La pâte est travaillée sur le plan de travail, on y ajoute le lait peu à peu.



Jusqu'à obtention d'une boule ferme et lisse. Quand on y appuie avec le doigt, la trace s'efface très lentement.



Après repos d'une heure, la pâte est abaissée au rouleau.



On découpe en triangles. La roulette à pizza est très bien pour cela...



Après cuisson à l'eau bouillante, (C'est très court, moins de trois minutes),
les triangles ont doublé de volume.



Et voilà le résultat, c'est la première fournée, tout doré, tout chaud : 



Bon appétit !
Repost 0